4 novembre 1934 : Strasbourg bat Mulhouse 4-2 et s'impose peu à peu, au début du professionnalisme, comme la meilleure équipe alsacienne ! (Article des DNA.)

7 novembre 1965 : le Racing joue à San Siro face au Milan AC un match décisif de coupe d'Europe. La veille, l'équipe de France jouait à Marseille, avec 2 Strasbourgeois sélectionnés (Schuth et Hausser). Pour rejoindre l'Italie, ils gagnent d'abord Paris d'où s'envole leur avion, avec du retard puisqu'il n'atterrit à Milan qu'à 14h15... alors que le coup d'envoi doit être donné à 14h30 ! Les Milanais font alors preuve d'un grand fair-play en acceptant de retarder le coup d'envoi et en expédiant un dirigeant à l'aéroport pour récupérer les joueurs. Schuth et Hausser, qui se sont changés dans la voiture, arrivent finalement après avoir grillé les feux rouges et sont envoyés directement sur la pelouse. Score final : 1-1, le Racing sera éliminé au tirage au sort...

7 novembre 1979 : le Racing atteint le plus haut niveau de son histoire, un 1/4 de finale de la ligue des champions ! Qualification 2-0 contre Prague devant 35000 personnes. "On s'est qualifié grâce aux supporters, ils nous ont donné le courage nécessaire pour aller au bout de nos forces. Déjà dans le vestiaire nous les entendions chanter, on frissonnait en entrant sur le terrain" (Jean-Jacques Marx).


8 novembre 1988 : décès du meilleur buteur de l'histoire du Racing : Ossi Rohr, 118 buts en 136 matchs entre 1934 et 1939 (article des DNA en 1977).

10 novembre 2013 : disparition d'Alain Léopold, ancien président du Racing, qui mena le club au titre de champion 1979 ! Il est aussi à l'origine de la création du logo historique du Racing (photo DNA).

11 novembre 1951 : inauguration du nouveau stade de la Meinau, avec 30000 places. Nouvelle tribune de 2500 places côté nord (avec 7 appartements pour les joueurs au 1er étage), une piste d'athlétisme, une nouvelle pelouse et des gradins derrière les buts. Seule la tribune sud n'a pas été modifiée (source de la photo inconnue).

12 novembre 2000 : 2 ans après avoir inquiété la France lors de la coupe du Monde, José-Luis Chilavert joue son 1er match avec le Racing. Il gagnera la coupe de France quelques mois plus tard en marquant le tir au but décisif en finale. 
"Strasbourg est une ville fantastique. J'aime son architecture médiévale. Il manquait juste Sissi et Napoléon et le tableau aurait été parfait… C'est un endroit merveilleux."

15 novembre 1977 : annonce dans les DNA de la sortie du livre d'or du Racing, ouvrage de référence sur l'histoire du club !

20 novembre 1992 : c'est à cette date que le Racing a joué devant le plus de monde à la Meinau. 39033 spectateurs face à l'OM (2-2). Un sponsor avait profité de l'engouement pour faire paraître cette publicité dans les DNA, avec Frank Leboeuf et Marc Keller en vedettes.

22 novembre 1978 : le Racing fait 0-0 contre Duisbourg en 8e de finale aller, devant 25000 spectateurs à la Meinau. Privé de Novi, Marx et Deutschmann, Gress a fait appel à un jeune de 16 ans pour jouer en défense : Jacques Glassmann.


24 novembre 2005 : le Racing est au stade olympique de Rome face à l'AS Roma. Pourtant dernier en championnat de L1, l'équipe fait match nul 1-1 dans ce match de coupe UEFA.


25 novembre 1997 : le Racing bat 2-0 l'Inter Milan de Djorkaeff (ici face à Dacourt) et Ronaldo en coupe d'Europe ! 25101 spectateurs étaient présents malgré les tarifs exorbitants, un championnat décevant et l'annonce que le contrat de l'entraîneur, J. Duguépéroux, ne serait pas renouvelé...
Ce dernier se souvient de ce match pour l'ambiance : "depuis le banc de touche je ressentais le soutien des supporters". (Photo DNA.)

Ce site a vocation à être alimenté constamment : sortez vos collections des placards et des greniers, photographiez ou scannez, puis utilisez le formulaire pour publier vos souvenirs !

Musée virtuel de l'identité visuelle du Racing Club de Strasbourg, réalisé par la Fédération des Supporters à l'occasion du 110e anniversaire du club en 2016 : entre mémoire individuelle et collective, il permet de conforter la dimension culturelle et populaire du Racing.


Partagez :